Covid-19 | Point de situation

Afin de lutter contre l’épidémie de coronavirus Covid-19, et notamment le variant Delta, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé, lors de son allocution du lundi 12 juillet, de nouvelles mesures :

➜ Depuis le 30 juin, Le « pass sanitaire » est obligatoire pour les événements extérieurs et intérieurs regroupant 1000 personnes et plus. 

➜ La vaccination est rendue obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles). Des contrôles seront opérés à partir du 15 septembre. 

➜ Depuis le 12 juillet, les contrôles aux frontières sont renforcés.

 Dès le 21 juillet, le « pass sanitaire » sera étendu aux lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. (plus d’infos ci-dessous).

 À partir du mois d’août, le « pass sanitaire » s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médico-sociaux et dans les transports de longue distance.

➜ Dès le mois de septembre, une campagne de rappel sera instaurée pour les premiers Français vaccinés.

➜ À l’automne, les tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale et ceci afin d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests.

Qu’est-ce que le « pass sanitaire » ?

Le « pass sanitaire » consiste, en plus d’une pièce d’identité, en la présentation, numérique (via l’application « TousAntiCovid ») ou papier :

  • d’un certificat de vaccination, à condition de disposer d’un parcours vaccinal complet (rendez-vous sur le portail de l’Assurance Maladie pour récupérer votre preuve de vaccination);
  • ou d’un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures (rendez-vous sur le portail SI-DEP pour récupérer votre preuve de test). Les auto-tests ne sont pas admis ;
  • ou d’un certificat de rétablissement de la Covid-19, c’est-à-dire un test RT-PCR ou antagonique positif de plus de 15 jours et de moins de 6 mois. 

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1ère injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention, le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates des 21 juillet et 1er août 2021.

Application du « pass sanitaire » à compter du mercredi 21 juillet 

Dès le 21 juillet 2021, et conformément au décret n° 2021-955 du 19 juillet 2021, le « pass sanitaire » sera obligatoire pour accéder aux établissements, lieux et évènements cités ci-dessous, lorsqu’ils accueillent un nombre de visiteurs, spectateurs, clients ou passagers au moins égal à 50 personnes.

À défaut de présentation du « pass sanitaire » et d’une pièce d’identité, l’accès à l’établissement, au lieu ou à l’évènement sera refusé.

Sont concernés les établissements relevant des catégories figurant ci-après, pour les activités culturelles, sportives, ludiques ou festives et les foires ou salons professionnels qu’ils accueillent :

  • Les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usages multiples, relevant du type L ;
  • Les chapiteaux, tentes et structures, relevant du type CTS ;
  • Les salles de danse, relevant du type P, ainsi que les établissements mentionnés au 1° de l’article 40 pour les activités de danse qu’ils sont légalement autorisés à proposer ;
  • Les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire, relevant du type T ;
  • Les établissements de plein air, relevant du type PA ;
  • Les établissements sportifs couverts, relevant du type X ;
  • Les musées et salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle ayant un caractère temporaire, relevant du type Y, sauf pour les personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche ;
  • Les bibliothèques et centres de documentation relevant du type S, à l’exception, d’une part, des bibliothèques universitaires et des bibliothèques spécialisées et, sauf pour les expositions ou événements culturels qu’elles accueillent, de la Bibliothèque nationale de France et de la Bibliothèque publique d’information et, d’autre part, des personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche ;

Sont également concernés les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.

Plus d’informations sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus