Élections départementales et régionales 2021

Initialement prévues les 13 et 20 juin et repoussées en raison de la situation sanitaire, les prochaines élections départementales et régionales auront lieu le 20 juin 2021 pour le 1er tour, et le 27 juin 2021 en cas de 2nd tour.

Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h. Pour pouvoir voter, vous devez être inscrit sur la liste électorale (inscriptions à l’accueil de votre mairie ou sur le site www.service-public.fr).

Ces deux scrutins donnent la possibilité aux citoyens d’élire : 

  • leurs Conseillers Régionaux, en charge notamment du développement économique ; de l’aménagement du territoire ; des transports non urbains ; de la construction, l’entretien et l’équipement des lycées ; de la formation professionnelle.
  • leurs Conseillers Départementaux, en charge notamment de l’aide sociale (dont la protection de l’enfance et le Revenu de Solidarité Active) ; des routes départementales ; de la construction, l’entretien et l’équipement des collèges.

En Alsace, il n’y aura plus de Conseillers Départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, mais des binômes hommes/femmes « Conseillers d’Alsace », élus de la toute nouvelle Collectivité européenne d’Alsace qui exercera en outre des compétences en matière de coopération transfrontalière, tourisme, patrimoine régional et bilinguisme.

Pour les élections régionales, les électeurs choisiront une liste de candidats, tandis que pour les départementales, ils choisiront un binôme de candidats présenté à l’échelle de leur canton. À l’issue des scrutins, les élus désigneront un Président dans chaque assemblée. La durée du mandat des conseillers élus en juin 2021 est prolongée jusqu’à mars 2028 (soit un mandat de 6 ans et 9 mois), afin de ne pas interférer avec les élections présidentielles de 2027.


Des aménagements spécifiques liés à la crise sanitaire

Chaque électeur pourra se voir confier deux procurations établies en France (contre une seule habituellement), à la condition que les mandants et les mandataires soient inscrits sur la liste électorale de la même commune. Une procédure nationale partiellement dématérialisée facilitera la démarche de procuration. Par ailleurs, il ne sera plus nécessaire de justifier d’une impossibilité de voter pour présenter une demande de procuration