Exposition « D’or et de lumière », les enluminures d’Aline Falco

Exposition « D’or et de lumière », les enluminures d’Aline Falco

Depuis plus de 15 ans, Aline Falco conçoit ses créations comme des bijoux, quelque chose que le futur propriétaire pourra s’approprier, avec préciosité et attachement. Elle aime l’idée de travailler par collection, au delà du fait de proposer une gamme plus étendue de pièces, cela lui permet d’approfondir chaque thème et d’y développer toutes les possibilités. Le contemporain n’est pas forcément dans l’épure, il peut être figuratif et est assumé. Le graphisme devient inédit dans les compositions ou les assemblages de différentes époques et cultures. Elle aime faire le lien entre les peuples et trouver une harmonie démontrant que les civilisations sont plus proches qu’il n’y paraît.
Aussi certaines de ses créations peuvent regrouper sur une même œuvre des motifs de tissus indien, de la ferronnerie art nouveau, un motif en bois sculpté arabe et de l’orfèvrerie viking … cela brouille les frontières…
c’est sa vision du monde idéal !

Il y a un véritable fond engagé par la recherche symbolique, choix des textes ou représentation des personnages…
Les oppositions me sont familières… une contradiction affirmée entre deux époques, deux techniques, deux symboliques, deux interprétations….et en total accord avec une dualité permanente et personnelle.
Parfois quelques mots appuient une idée, mais la calligraphie est considérée comme un motif ou une trame graphique au milieu d’éléments déstructurés.

Elle est en constant questionnement sur la forme de l’enluminure. La technique traditionnelle est primordiale pour elle, indispensable pour se démarquer de l’illustration ou de la peinture qui ont été la continuité de cet art…
Mais elle souhaite démontrer que les codes peuvent être bousculés tout en gardant la philosophie profonde de la discipline : la minutie, la répétition des formes, les frises et surtout le côté méditatif.

Du 2 mars au 28 avril, tous les jours de 14h à 17h (fermé les lundis et mardis).

Détails

Date :
28 mars
Heure :
14h00 - 17h00
Prix :
3.50€
Catégorie :
Site Web :
https://www.facebook.com/musee.imagepopulaire/

Lieu

Musée de l’Image Populaire
24 rue du Dr Albert Schweitzer
Val de Moder, 67350
+ Google Map
Téléphone :
0388078005
Site Web :
https://commune-valdemoder.fr/culture-loisirs/musee-de-l-image-populaire

Organisateur

Musée de l’Image Populaire de Pfaffenhoffen
Téléphone :
0388078005
E-mail :
musee.image@musees-vosges-nord.org
Site Web :
Depuis plus de 15 ans, Aline Falco conçoit ses créations comme des bijoux, quelque chose que le futur propriétaire pourra s'approprier, avec préciosité et attachement. Elle aime l'idée de travailler par collection, au delà du fait de proposer une gamme plus étendue de pièces, cela lui permet d’approfondir chaque thème et d'y développer toutes les possibilités. Le contemporain n'est pas forcément dans l'épure, il peut être figuratif et est assumé. Le graphisme devient inédit dans les compositions ou les assemblages de différentes époques et cultures. Elle aime faire le lien entre les peuples et trouver une harmonie démontrant que les civilisations sont plus proches qu'il n'y paraît. Aussi certaines de ses créations peuvent regrouper sur une même œuvre des motifs de tissus indien, de la ferronnerie art nouveau, un motif en bois sculpté arabe et de l’orfèvrerie viking ... cela brouille les frontières... c'est sa vision du monde idéal ! Il y a un véritable fond engagé par la recherche symbolique, choix des textes ou représentation des personnages... Les oppositions me sont familières... une contradiction affirmée entre deux époques, deux techniques, deux symboliques, deux interprétations....et en total accord avec une dualité permanente et personnelle. Parfois quelques mots appuient une idée, mais la calligraphie est considérée comme un motif ou une trame graphique au milieu d’éléments déstructurés. Elle est en constant questionnement sur la forme de l'enluminure. La technique traditionnelle est primordiale pour elle, indispensable pour se démarquer de l'illustration ou de la peinture qui ont été la continuité de cet art... Mais elle souhaite démontrer que les codes peuvent être bousculés tout en gardant la philosophie profonde de la discipline : la minutie, la répétition des formes, les frises et surtout le côté méditatif.